L’ordinateur à ADN, une nouvelle réalité ?

L’ordinateur à ADN, une nouvelle réalité ?

L’ordinateur à ADN, une nouvelle réalité ?

Les nouvelles technologies ne cessent de surprendre, surtout en ce qui concerne l’intelligence artificielle. Et certains grands chercheurs ont aujourd’hui fait un autre grand pas en créant ce qui serait un ordinateur à ADN. Le processus consisterait essentiellement à créer divers processeurs fait à base d’ADN. Il est en effet à savoir que le principal objectif de la création de l’ordinateur à ADN serait d’offrir plus de place à l’analogie. Autant aussi dire que la logique aura fait son temps dans ce qui pourrait éventuellement être la machine de demain. L’ordinateur à ADN devraient avoir un avantage sur les ordinateurs classiques. De même, il aura certaine répercusion dans le domaine médical. Pour en savoir plus sur ce type de technologies, vous pouvez consulter notre blog : medecin-digital.fr

Qu’est-ce qu’un ordinateur à ADN ?

Si l’on reconnait souvent le concept d’un ordinateur classique, fait est de constater que l’ordinateur à ADN n’est pas encore très bien connu du public. Le concept est pourtant aujourd’hui assez simple à cerner. L’ordinateur à ADN est défini comme étant une voie technologique non liée à l’électronique. Plutôt considéré comme étant un dispositif, il faut savoir que ce dernier est un composant spécialisé. L’ordinateur à ADN relève du domaine de la biologie moléculaire qui consisterait à coder l’instance d’un problème défini. Divers brins d’Adn sont utilisés dans le système dans l’élaboration dudit codage.

definition-ordinateur-a-adn.jpg

Quelques intérêts de l’ordinateur à ADN

Bien que le calcul biologique ne soit pas encore aussi rapide qu’un calcul effectué par ordinateur, l’ordinateur à ADN promet pourtant bien des choses. Il a en effet été vu que ce dernier était déjà promis à envisager certaines applications spécifiques. Un ordinateur à ADN peut par exemple être glissé dans certaines cellules pour y détecter des anomalies. Outre cela, un ordinateur à ADN ouvre également de nouvelles portes sur la synthèse de certaines molécules ou encore sur l’analyse des gènes par exemple. 

les-interets-dun-ordinateur-a-adn.jpg